La mosaïque

Doigt droit reliure grande turbineLa mosaiqueLa mosaïque est un art décoratif né en Mésopotamie il y a environ 6 000 ans. Elle consiste à découper de fins morceaux de matière puis à les coller sur une surface afin de la décorer. Ce procédé permet de créer des motifs géométriques ou figuratifs avec de la pierre, de la céramique, du bois… et du cuir.

Étant une technique de décoration à part entière, elle est réalisée par le doreur et non par le relieur. Sa pratique apparait sur les livres reliés au XVIIe siècle. Il s’agit alors de petites bandes de peau nommées listels . C’est à la fin du XIXe siècle que Marius Michel fils renouvelle son utilisation en employant des surfaces de cuir plus grandes et aux formes diverses afin de créer des décors floraux. La mosaïque devient alors la principale technique d’ornementation des reliures au détriment des fleurons dorés et ce durant tout le XXe siècle.     

Le cuir choisi pour la réalisation de la mosaïque est aminci le plus finement possible puis doublé sur du papier pour être rigidifié. Le motif de la mosaïque est quant à lui tracé sur une mise au point (feuille translucide) servant à reporter sa forme tant sur le cuir doublé que sur la couverture du livre. Une fois découpée, la mosaïque est élaguée tandis que son emplacement sur la reliure est gratté pour créer une zone d’accroche à la colle. Deux finitions sont possibles après son collage, soit ses contours sont sertis en dorure à chaud ou à froid soit ils sont laissés à bord franc.